top of page
nossa_landing page_23-09-18.jpg

RENTRÉE LITTÉRAIRE 2023

lamaisondesfauves_mockup_capa.jpg

La maison des fauves

Márcia Bechara

Octobre 2023

  • Instagram

La maison des fauves

Une fauve sans peur, sans pair, une fillette pas comme les autres,  une Juliana, une mère et Camille Claudel.
Il était une fois aussi une grand-mère, une Julieta,
une Adélia, puis Hélénice, Isabel, Neuza et Dinorah.


Des femmes, de différentes femmes traversent
et nous font traverser différents décors insolites.
Il va sans dire qu’elles finiront par nous
traverser aussi….

Avec son recueil de nouvelles La maison des fauves, Márcia Bechara nous promène là où nous ne nous
y attendons pas :

Dans l’esprit mythologique des choses ;
Dans la raison pour laquelle les anges ont-ils des ailes ; Dans l’état de folie d’une pierre ;
Dans la sagesse de l’absence ;

Dans l’espace du « presque »; 

 

Dans le pays de la femme-lézard ;
Dans le silence de Dinorah ;  

Maitresse d’une acuité insolite, chacune des réalités dessinées par cette actrice du verbe porte en soi son épouvante et son fantastique.

D’une voix véloce et perçante, nous sommes tentés
d’y revenir, ensauvagés.

Pluriel, cru, trans, voici un recueil surprenant
à 
dévorer. Attendons voir si celui qui  s’y immisce
sera-t-il surpris à son tour jusqu’à la compréhension linéaire du corps.

 

La maison des fauves est pétillant, surprenant et autentique, à l’image de son autrice, la journaliste
et dramaturge, Márcia Bechara.

lamaisondesfauves_mockup_capa+capa4.jpg
lamaisondesfauves_mockup_miolo_2_edited.
lamaisondesfauves_mockup_capa+capa4.jpg

FICHE TECHNIQUE

Titre : La maison des fauves
Autrice : Márcia Bechara
Langue : Française

Traduction : Izabela Borges
Type : Broché [104 p.]
Format : 11,8 x 18,5 cm
Édition : Première
Année : 2023
ISBN : 978-2-494346-01-7

15 €

Marcia_BECHARA_pb_01.jpg

MÁRCIA BECHARA

Márcia Bechara, née en 1973 au Brésil, vit en France et a publié trois recueils de nouvelles : Méthodes extrêmes de survie (2010, Prix Proac littératures), La maison des fauves (2007) et Allégorie pour Dinorah (1997). L'autrice a réalisé la dramaturgie des spectacles
Fables Anthropophagiques pour les jours fascistes (2023, Co-production française FMTM Charleville-Méziers) et King Kong Théorie (2023, Sesc Copacabana, Rio de Janeiro), adaptation théatrale inspirée de l'ouvrage de Virginie Despentes (2006).

nousavonsdespierresnousaussi_metabook_capa.jpg

Nous avons des pierres nous aussi

Luiza Romão

Octobre 2023

  • Instagram

NOUS AVONS DES PIERRES NOUS AUSSI

L’Iliade, peut-être plus que la Bible, est le socle
de la littérature — non, de la culture —  occidentale.
Avec les vingt-neuf poèmes de Nous avons des pierres nous aussi, Luiza Romão démonte Troie une pierre après l’autre, un héros après l’autre, et restitue ce qui
est pourtant si clair quand on regarde l’Occident depuis l’autre côté de l’océan. Tout est violence dans l’Iliade. Violence contre la femme, la terre, la cité, la vie. La source de la culture occidentale est contaminée et
l’est depuis le début.

Nous avons des pierres nous aussi est comme un cimetière, un Spoon River des non-anonymes. Chaque personnage — Hélène, Achille, Priam, Pâris, Cassandre… — y a son chant tel une pierre tombale, un épitaphe à la deuxième personne. Chaque poème est une prophétie qui parle du présent en regardant le passé.

L’histoire contemporaine se mêle à la mythologie, la périphérie du monde reprends droits sur un prétendu centre et le phrasé brisé mais batailleur du slam dépolit l’histoire ancienne de ses patines.

Tout comme les épopées, le slam est une action collective et publique. Ils portent en eux une graine belliqueuse. L’amphithéâtre des unes n’est pas si différent des scènes de l’autre. Pourtant, le slam troque le patriotisme pour l’engagement — et il fallait bien le second pour désarmer le premier. 

En remportant le prestigieux prix Jabuti du Livre de l’Année 2022 au Brésil, Luiza Romão a réussi à mettre la parole poétique au centre de l’arène, à lui rendre son pouvoir prophétique et politique tout en ancrant ses vers au milieu des gens, au cœur de Troie.

nousavonsdespierresnousaussi_metabook_capa+capa4.jpg
nousavonsdespierresnousaussi_mockup_miolo_2.jpg
nousavonsdespierresnousaussi_metabook_capa+capa4.jpg

FICHE TECHNIQUE

Titre : Nous avons des pierres nous aussi
Autrice : Luiza Romão
Langue : Française

Traduction : Eloisa Del Giudice
Type : Broché [64 pp.]
Format : 11,8 x 18,5 cm
Édition : Première
Année : 2023
ISBN978-2-494346-02-4

13 €

    luizaromao_foto.jpg

    LUIZA ROMÃO

    Luiza Romão, poétesse et comédienne,  est née à Ribeirão Preto (São Paulo). Diplômée d’une licence
    en Arts du Spectacle et d’un master en Théorie de la Littérature et Littératures comparées (USP
     - Université de São Paulo), sa recherche porte sur la performance poétique. Também guardamos pedras aqui (Editora Nós, 2021) a remporté le prix Jabuti du meilleur livre

    de poésie et du meilleur livre de l’année et est arrivé

    en demi-finales du prix Oceanos de Literatura.   

    CATALOGUE

    bl3670.jpg

    SOUS MES PIEDS, MON CORPS

    Dans une ville dystopique, mais en même temps étrangement familière, devant la tombe qui porte son nom, Lucia rencontre Betina.

    C'est le début d'un voyage qui implique le dévoilement de mystères familiaux, la confrontation de fantômes, la reconnaissance
    de défaites individuelles, mais aussi collectives, puisqu'il s'agit de visiter un passé qu'une génération entière tente encore d'élaborer ou d'oublier.

    Une femme qui n'a pas pu vivre sa propre vie et une jeune fille à la recherche de sa mère disparue pendant la dictature militaire s'engagent dans un jeu de proximité et de distance au milieu d'une ville socialement, économiquement et politiquement pourrie, où l'insécurité, la crise de l'eau, les coups d'État et une élite politique corrompue, dans laquelle se distingue un maire psychopathe qui ordonne de peindre les murs en gris, sont le portrait de ce qui a
    été construit depuis la fin des utopies.

    Dans une intrigue marquée par des rebondissements, des rancœurs, des dettes et des recherches de la vérité, Lucia réfléchit à la misère de la condition humaine, à la jalousie, à la bâtardise et aux déguisements que chacun est obligé d'endosser pour essayer de survivre et de donner un sens à la vie elle-même.  Entre les souvenirs d'une enfance triste et la violence brutale de l'État qui a capturé et détruit sa jeunesse et sa vie d'adulte sans qu'elle puisse comprendre ce qui se passait, nous rencontrons Lucia. La découverte de la vérité qui reste derrière ce qu'elle peut comprendre, devient un chemin vers une libération à laquelle elle a droit, même si elle ne le sait pas.


    Dans ce roman, Marcia Tiburi élabore la condition de victime de l'histoire qui concerne chacun d'entre nous, et place notre regard devant de profondes cicatrices qui exigent le soin de notre conscience pour que la violence ne